Bienvenue au Centre d'étude de la forêt

Le Centre d’étude de la forêt regroupe l’expertise scientifique de 74 chercheurs provenant de 11 universités québécoises. Ces chercheurs œuvrent dans les domaines de la biologie, de l’écologie et de l’aménagement forestier. Le CEF est le seul regroupement au Québec à avoir pour mission centrale la formation avancée et la recherche sur la forêt. Le CEF est un regroupement stratégique financé par le FRQNT . Pierre Drapeau assure la direction du CEF.

Publications récentes

  1. Berthiaume, R., Hebert, C., Dupont, A., Charest, M., Bauce, E. (2020) The spruce budworm, a potential threat for Norway spruce in eastern Canada? Forestry Chronicle, 96(1):71-76. (Abstract | EndNote | BibTeX-CSV | BibTeX | Scholar )
  2. Marquis, B., Bergeron, Y., Simard, M., Tremblay, M.F. (2020) Probability of Spring Frosts, Not Growing Degree-Days, Drives Onset of Spruce Bud Burst in Plantations at the Boreal-Temperate Forest Ecotone. Frontiers in Plant Science, 11:1031. (URL  | Abstract | EndNote | BibTeX-CSV | BibTeX | Scholar )

Toutes les publications récentes...


Nouvelles

*********************************************************************************************************************** *********************************************************************************************************************** *********************************************************************************************************************** Début de la section Quoi de neuf. Insérez vos nouvelles après ce bloc. *********************************************************************************************************************** *********************************************************************************************************************** ***********************************************************************************************************************

6 aout 2020

La revue Proceedings of the National Academy of Sciences of the United States of America (PNAS) a publié un article  signé par un groupe de 49 chercheurs sur les facteurs impliqués dans la réactivation de la croissance du bois à travers l’hémisphère boréal. L’étude consiste en une méta-analyse des données issues de placettes permanentes mises en place à travers l’hémisphère boréal sur des forêts des zones subtropicales, méditerranéennes, tempérées et boréales. Vingt-et-une espèces de conifères ont été suivies pour déterminer le calendrier de croissance du bois et les facteurs impliqués dans sa réactivation printanière. La longueur du jour et la température ont été confirmées comme étant les facteurs les plus importants pour cette phase de croissance des arbres. De tels résultats orienteront les scientifiques vers une plus grande compréhension de effets du réchauffement climatique sur la dynamique de production du bois et sur la productivité des écosystèmes forestiers à l’échelle de la biosphère.

L’étude, coordonnée par Jian-Guo Huang, professeur à la Chinese Academy of Sciences de Guangzhou, Chine, est le résultat d’une collaboration internationale active depuis 15 ans. Cinq membres régulier du CEF ont cosigné l’article, Cornelia Krause, Annie Deslauriers, Hubert Morin, Yves Bergeron et Sergio Rossi. Plusieurs étudiants au doctorat ou stagiaires postdoctoraux inscrits au CEF ont contribué au travail. Serena Antonucci, Xiali Guo, Peter Prislan, Qiao Zeng, Joana Vieira et Shaokang Zhang, signataires de l’article, ont fait leur stage à l’UQAC sous la supervision de Sergio Rossi.

3 août 2020
Urgent besoin de pouponnières à caribous 
Un article du Soleil
Un des sept caribous mis en enclos à Val-d’Or est mort il y a deux semaines. Pour les biologistes, cette perte vient démontrer l’urgence de mettre en place des pouponnières à caribou pour regarnir les hardes en péril, comme celle de Val-d’Or, mais aussi celle de Charlevoix. [..] Selon Martin-Hughes St-Laurent, un biologiste de l’Université du Québec à Rimouski spécialisé dans l’étude du caribou, il est important de penser dès maintenant à importer des caribous d’ailleurs, où les populations sont solides, pour diversifier la génétique et regarnir la harde.
26 juillet 2020
Les arbres, source de sécheresse? 
Un article de La Presse
Les arbres rafraîchissent les villes, mais quand ils croissent davantage que la normale, ils augmentent le risque de sécheresse estivale, selon une nouvelle étude européenne. Comme les arbres poussent de plus en plus tôt au printemps à cause du réchauffement climatique, ils seraient en partie responsables de l’augmentation de la fréquence des sécheresses. [..] Alison Munson, écologiste forestière à l’Université Laval, pense que le même phénomène a eu lieu aussi en 2012 dans l’ouest du Québec. « J’avais suivi les arbres du parc de la Gatineau, dit Mme Munson. Cette année-là, il n’y avait pas eu beaucoup de neige, on avait eu un printemps très tôt, plus chaud que la normale en avril et mai. Ensuite, les arbres ont vraiment souffert en juillet et août. Les arbres ont mis beaucoup d’énergie dans leur feuillage, ensuite ils n’ont pas été capables de maintenir cette biomasse. On a vu des arbres laisser tomber leurs feuilles vertes en juillet. On voit dans l’étude de Science Advances la différence entre le nord et le sud de l’Europe et entre les différents types de végétation. C’est frappant. »
25 juillet 2020
L'érable maudit - L’arbre emblématique du pays prend trop de place dans nos villes 
Un article dans Le Devoir
Depuis toujours, ils servent à bâtir autant qu’à rêver… Dans cette série estivale, Le Devoir tente de cerner de quel bois sont faits les arbres qui nous entourent. Aujourd’hui : l’envahissant érable de Norvège. Par contre, presque toutes ces espèces représentent chacune moins de 1 % du lot. Une poignée d’arbres, toujours les mêmes, dominent la forêt métropolitaine, selon les données recueillies par les chercheurs Alain Paquette et Christian Messier du Centre d’étude de la forêt de l’UQAM au cours des derniers mois : les frênes (14 %), maintenant menacés de disparition, le tilleul à petites feuilles (8 %) et deux variétés d’érable, celui de Norvège (Acer platanoides) et l’argenté (Acer saccharinum), avec dans chaque cas 17 % des places championnes. La diversité fait donc aussi cruellement défaut dans la forêt urbaine de Montréal. Les comptes ne sont décidément pas bons.
23 juillet 2020
La valeur économique des arbres 
Un article dans Le Journal Métro
Les 413 297 arbres publics géoréférencés sur l’île de Montréal offrent chaque année des services écologiques d’une valeur de 4,3 M$. Pour illustrer la valeur économique d’un seul arbre depuis qu’il a été planté, des pancartes ont ainsi été accrochées sur des dizaines d’entre-eux partout sur l’île. Explications. [..] La base des données de tous les arbres publics de Montréal donne de précieuses indications, notamment sur l’âge de l’arbre, sa taille, son essence et sa localisation. En intégrant ses données au logiciel i-Tree l’équipe de chercheurs pilotée par le biologiste Jérôme Dupras ont pu calculer que les arbres de Montréal effectuent chaque année pour 3,5M$ d’amélioration de la qualité de l’air, 290 935$ en stockage de carbone et 141 123$ en services de captation des eaux de ruissellement.
23 juillet 2020
Sondage - Adaptation aux changements climatiques 
Une publication de eco2urb
eco2urb, en collaboration avec la Fondation David Suzuki et l’Université du Québec en Outaouais (UQO), sondoe actuellement les individus et organismes œuvrant dans le domaine de l’adaptation aux changements climatiques des villes québécoises, afin de faire ressortir les sources de vulnérabilité, les objectifs d’adaptation face à celles-ci ainsi que les mesures et indicateurs à employer pour y répondre. Seriez-vous disposé(e) à répondre à ce questionnaire et le cas échéant le partager au sein de votre réseau afin que nous collections un maximum de réponses? Voici le lien vers le questionnaire . il vous prendra 10-15 minutes et vous avez jusqu'au 4 août. Merci!
23 juillet 2020
Le comité intersectoriel étudiant des FRQ recrute ! 
Une publication du scientifique en chef
Le comité intersectoriel étudiant (CIÉ) des Fonds de recherche du Québec (FRQ) est à la recherche de personnes prêtes à s’impliquer bénévolement quelques heures par semaine et dont les expériences et le dynamisme peuvent contribuer à ses travaux et à ses nombreuses activités. Le comité intersectoriel étudiant a pour mandat de conseiller le scientifique en chef du Québec, Rémi Quirion, et les conseils d’administration des trois Fonds de recherche du Québec en identifiant des stratégies pour promouvoir l’accessibilité aux études supérieures, pour optimiser le potentiel de la relève et pour valoriser son rayonnement et ses impacts dans la société.
23 juillet 2020
Jean-Éric Tremblay, nouveau directeur de l'INQ 
Une publication de l'INQ, regroupement stratégique du FRQNT
L'équipe de l'Institut nordique du Québec (INQ) est heureuse d'accueillir à sa direction un chercheur aguerri et impliqué au sein de l'INQ depuis les débuts de l'organisation. Choisi au terme d'un appel à candidatures lancé en mars 2020 par l'Université Laval, Jean-Éric Tremblay possède de vastes connaissances sur les questions nordiques et arctiques.
23 juillet 2020
ESA 2020 Virtual Annual Meeting : dernière journée pour vous inscrire 
Une publication de l'Ecological Society of America
Sous le thème "Harnessing the ecological data revolution", du 3 au 6 août 2020, en ligne. Tous les détails ici 
21 juillet 2020
Un roi maladae mais debout 
Un article dans Le Devoir
Depuis toujours, ils servent à bâtir autant qu’à rêver… Dans cette série estivale, Le Devoir tente de cerner de quel bois sont faits les arbres qui nous entourent. Aujourd’hui : l’orme d’Amérique. [..] « Celui-là est chanceux : il a sûrement 200 ans, mais il n’a jamais été attaqué par la maladie. Il survit, même s’il est entouré de morts… » [..] Malgré les menaces évidentes, Louis Bernier, un professeur de foresterie qui tente de comprendre quels gènes d’Ophiostoma novo-ulmi font le plus de ravages, se dit optimiste. Le maintien d’un programme de lutte contre la MHO, combiné avec la recherche d’ormes résistants à la maladie — on en a trouvé quelques-uns en Ontario, note-t-il —, fera en sorte que les ormes devraient rester parmi nous.
20 juillet 2020
Arrivée d'une nouvelle ressource à l'IRF - M. Guillaume Grosbois - Agent de recherche spécialisé en écologie aquatique 
Une publication de l'UQAT
L’Institut de recherche sur les forêts de l'UQAT a le plaisir d'annoncer l’arrivée de monsieur Guillaume Grosbois à titre d’agent de recherche spécialisé en écologie aquatique et professeur associé à l’Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue. Guillaume est doté d’une formation en biologie et écologie des écosystèmes aquatiques nordiques et est spécialisé en études des interactions entre la forêt boréale et les milieux aquatiques. Il a des compétences sur l’étude des réseaux trophiques et de la biodiversité, sur le transfert et stockage de carbone ainsi que sur la réponse des communautés aquatiques face aux changements environnementaux. En raison de ses années d’expérience en tant que chercheur au Canada et à l’international, il pourra contribuer à développer un nouveau champ d’expertise, l’écologie aquatique, au sein de l’Institut de recherche sur les forêts. M. Grosbois était auparavant un chercheur postdoctoral à l'UQAC. Vous pouvez consulter sa présentation aux Midi-Foresterie du 17 octobre 2019 où il avait présenté une conférence intitulée « Des îles d'eau douce dans un océan forestier: pourquoi intégrer les lacs en écologie forestière? » .
17 juillet 2020
Un article publié dans New Pytologist est repris par la revue Science  
Un article dans Science
La revue Science a fait un Commentary  dans leur section In Other Journals (p.2) de l'article de Claire Depardieu et al. sur la génétique de l’épinette blanche publié dans New Phytologist: Genetic variation in boreal conifers (vol 227, p. 427 (2020). Ces travaux de recherche ont été effectués conjointement à la Chaire de recherche du Canada en génomique forestière de l'Université Laval (via financement Spruce-Up de Génome Canada) et à Ressources Naturelles Canada, sous la direction de Jean Bousquet (U. Laval), Nathalie Isabel (Ressources Naturelles Canada) et de Martin Girardin (Ressources Naturelles Canada).


16 juillet 2020
Video - Lighting and Tree Mortality in Panama's Tropical Forests 
Research in Panama’s tree canopies led to the discovery of how lightning is the leading natural killer of large tropical forest trees. This new, short video from The Weather Channel features Dr. Steve Yanoviak talking about his Lightning Ecology Project, which takes place at Barro Colorado Island, Panama. To learn more about this work, please see a 2019 New Phytologist article  entitled “Lightning is a major cause of large tree mortality in a lowland neotropical forest.”
15 juillet 2020

Notre ancien Maxim Larrivée fait de belles découvertes entomologiques!
Sur son plus récent tweet , l'ancien Maxim Larrivee, actuellement directeur de l'Insectarium à L'Espace pour la vie de Montréal, a croisé un papillon rare Olceclostera angelica dans son jardin!


15 juillet 2020
Séjour en Belgique pour Christian Messier 
Un article dans Actualités UQAM
Le professeur du Département des sciences biologiques et spécialiste de l’écologie forestière Christian Messier a été sélectionné comme titulaire d’une Chaire International Collen-Francqui Professor en Belgique. Cet honneur, décerné par la Fondation Francqui et assorti d’une bourse de 35 000 euros, lui permettra d’effectuer un séjour de six mois dans le pays de septembre 2021 à mars 2022. Cette bourse est la plus prestigieuse à être décernée à un professeur étranger dans le réseau universitaire belge.
15 juillet 2020
Création d'une carte interactive de la forêt urbaine : Entrevue avec Margaux Dubé 
Un reportage à Radio-Canada
Entrevue de Margaux Dubé du laboratoire Alain Paquette sur la placette de suivi de la forêt urbaine du campus des sciences de l'UQAM. Le 15-18 est une émission produite par Radio-Canada. Elle est le rendez-vous radiophonique de fin d'après-midi dans le Grand Montréal.
14 juillet 2020

Sergio Rossi publie un article sur la phénologie automnale des plantes dans Nature Climate Change
La phénologie automnale des plantes n’est plus négligée! Sergio Rossi, professeur en écologie forestière à l’UQAC et professeur associé à L’Académie des Sciences de la Chine à Guangzhou, a collaboré à une étude sur les observations phénologiques récoltées en Europe durant les 60 dernières années. Comparée aux automnes froids, la sénescence des feuilles pendant les automnes chauds présente des réponses climatiques plus fortes et avec une plasticité phénologique plus grande, ce qui indique une réponse non linéaire au climat. Le début de la sénescence foliaire durant les automnes chauds était retardé en raison de la réponse climatique plus forte et du réchauffement nocturne. Cependant, le stress hydrique causé par le réchauffement diurne favorisait la sénescence des feuilles. Les facteurs environnementaux ont des effets opposés qui pourraient limiter l'extension de la saison de croissance à l’automne dans un contexte de réchauffement climatique. Les résultats de cette étude  ont été publiés récemment dans la revue Nature Climate Change.

13 juillet 2020
Carolina Voigt publie dans Nature Reviews 
Une chercheuse postdoctorale du laboratoire d'Oliver Sonnentag, Carolina Voigt a publié un article dans Nature Reviews - Earth & Environment. Intitulé "Nitrous oxide emissions from permafrost- affected soils", l'article représente une contribution importante à notre compréhension de comment les changements globaux peuvent affecter les territoires de hautes latitudes. (Jeu de données disponible sur PANGAEA )
9 juillet 2020

Juan Carlos Villarreal Aguilar obtient une chaire de recherche du Canada
Juan Carlos Villarreal Aguilar compte au nombre des chercheurs canadiens qui viennent de décrocher des chaires de recherche du Canada. L'obtention de ces chaires est à la fois une reconnaissance de l'excellence de leurs travaux ainsi qu'une garantie de soutien financier récurrent pendant plusieurs années.

Créé en 2000, le programme de Chaires de recherche du Canada est géré par un secrétariat interconseil réunissant le Conseil de recherche en sciences humaines du Canada, le Conseil de recherche en sciences naturelles et en génie du Canada et les Instituts de recherche en santé du Canada. Ce programme soutient des chercheurs chevronnés et des chercheurs prometteurs afin de favoriser l'avancement de leurs travaux.

Toutes nos félicitations!

************************************************************************************************************************ ************************************************************************************************************************ Fin de la section Nouvelles. ************************************************************************************************************************ ************************************************************************************************************************

Toutes les nouvelles...

L'Agenda du CEF

************************************************************************************************************************ ************************************************************************************************************************ Début de la section Agenda. Insérez vos évènements après ce bloc. ************************************************************************************************************************ ************************************************************************************************************************

27-31 juillet 2020
2020 Botanical Society of America Annual VIRTUAL Meeting 
We are excited and proud to be offering you our first Virtual Botany Conference! While we would have preferred to see you in Anchorage this summer, we are committed to providing a vibrant online venue for you to present your research, support students and Post Docs, participate in professional development, learn about new research and connect with your fellow botanists and plant scientists. Our online format will be similar to, but not identical to, our regular Botany conference. Early Registration Ends July 18.
3-6 août 2020
ESA Annual VIRTUAL meeting 
ESA will be holding a totally virtual Annual Meeting this year from August 3–6 in response to the pandemic.

Tout l'Agenda...

********************************************************** *************************** FRQNT ************************ **********************************************************

Un regroupement stratégique du

********************************************************** *********************** Infolettre *********************** **********************************************************

Abonnez-vous à
l'Infolettre du CEF!

********************************************************** ***************** Pub - Congrès Mycelium ****************** **********************************************************

Reporté en 2021

********************************************************** ***************** Pub - IWTT ****************** **********************************************************

Reporté en 2021

**********************************************************

***************** Pub - Symphonies_Boreales ****************** **********************************************************

********************************************************** ***************** Boîte à trucs *************** **********************************************************

CEF-Référence
La référence vedette !

Jérémie Alluard (2016) Les statistiques au moments de la rédaction 

  • Ce document a pour but de guider les étudiants à intégrer de manière appropriée une analyse statistique dans leur rapport de recherche.

Voir les autres...